Julien Moya
@JulienMoya
Tue May 21 08:06:00 +0000 2019

Alabama, Georgie, Mississippi, Texas... je vais casser un peu l'ambiance mais ce qui se passe/prépare/annonce aux USA au sujet des lois anti-avortement devrait tous nous faire réfléchir très fort sur notre situation globale d'occidentaux "modernes". ⬇️

À longueur de films les américains se complaisent dans leur image de sauveurs du Monde et de gardiens de la liberté face à l'obscurantisme, notamment religieux, et particulièrement islamique...

... Mais dans les faits leur législation fait chaque jour un pas de plus vers la charia, sous les applaudissements d'une partie de la population.

Ce que ça dit, c'est ce que m'a un jour appris mon père, qui est né et à grandi en Espagne sous Franco, à l'époque où les curés dirigeaient par la terreur la vie des gens pour le compte du pouvoir militaire, et qui sait donc très bien comment fonctionne une dictature religieuse.

La leçon c'est que les fondamentalistes n'arrêteront JAMAIS de tenter de reprendre le pouvoir. C'est dans l'ADN de toutes les églises (chrétienne, musulmane, scientologue, whatever). Même les plus séculiers, même les plus sympas "oh non on n'est plus comme ça voyons".

Quand on voit un curé en France on pourrait se dire que c'est un petit gars bien inoffensif, qui pourra plus faire grand mal à nos libertés. L'oppression des peuples (notamment des femmes) et les millions de morts sur les bûchers c'est loin derrière nous tout ça. C'est faux.

Les églises n'attendent en réalité qu'une faiblesse, une crise, une perte de repères, pour venir enfoncer leurs racines dans les fissures des sociétés libres d'elles puis pousser jusqu'à faire éclater les institutions laïques et tout reprendre en main.

Elles restent à la frange du pouvoir, repoussées plus ou moins loin selon les pays, et attendent tranquillement l'occasion, qui finit toujours par venir. C'est un combat qui ne s'arrêtera jamais. Il n'existe en vérité aucune église compatible avec la laïcité.

L'autre leçon, mais ça j'imagine que je ne l'apprends à personne, c'est que toutes les églises sont les mêmes. Elles ont le même agenda, les mêmes méthodes, les mêmes victimes (femmes, étrangers, LGBT, artistes, laïcs, opposants politiques...), seul le décor et la robe changent.

Toute église est par définition un organe dédié au contrôle de la population par la peur et la superstition, généralement pour le compte d'un pouvoir politique totalitaire, et in fine fondu avec lui. C'est l'idée de départ et l'idée de fin.

C'est pour ça que l'église quelle qu'elle soit, se retrouve TOUJOURS du côté du pouvoir, quel que soit le pays ou la période historique. Si elle est de l'autre côté, c'est qu'une autre église concurrente a déjà pris la place et en profite pour essayer de l'éliminer (dog eat dog).

Aujourd'hui il reste assez de gens en France conscients de ça pour faire front mais ça peut bouger très vite, donc soyons tous vigilants, et éduquons nos mômes à l'être aussi (je peux vous dire que mes deux filles, notamment, sont bien briefées déjà).

Et surtout gardons en tête l'exemple des USA pour nous rappeler que le basculement en question ne se fait pas forcément dans le feu et le sang. Il peut se produire de façon bien plus progressive, insidieuse, à travers les médias, la politique, le lobbying.

Tous les moyens sont bons pour l'église, y compris et surtout les moyens légaux. Elle se montrera gentille, raisonnable et convaincante tant qu'elle en aura besoin. Et puis un jour elle n'en aura plus besoin.

Voilà j'arrête de vous embêter pour aujourd'hui !

(Aux croyants qui m'expliquent que je me trompe : Ne perdez pas votre temps. Je n'argumenterai pas. Je ne m'attendais pas à vous pousser à l'apostasie d'un simple thread Twitter, ça n'était pas le but. Considérez que je ne m'adressais pas à vous, et passez une bonne journée.)

Sans transition. https://t.co/ljO5hA6k6L