L'Indéprimeuse
@LIndeprimeuse
Sat Jun 29 10:06:46 +0000 2019

L'idée graphique à la base de cette proposition est de conserver les traits de construction, les traces du labeur dans le métier d'imprimeur-se. Il s'agit d'adapter la forme du visuel à l'identité de l'#ÉcolePro Du @CentrePompidou , en valorisant le travail professionnel, qui— https://t.co/n6ScFeTM5v

d’habitude est modeste, muet, invisibilisé. Il s'agit de questionner la part de l'artisanat dans l'art, la part du travail dans la production. Il s'agit de faire valoir que les choses en art comme ailleurs, s'obtiennent simplement, avec quelques efforts et quelques savoir-faire.

En proposant Les règles du jeu de l’école pro du centre Pompidou, sous forme de bon à tirer mal dégrossi d’épreuve d’imprimerie, j’espère rendre hommage à mon métier d’imprimeuse en montrant ce qui est normalement caché mais aussi à l’école pro qui œuvre à questionner d’avantage—

le monde professionnel. En livrant une planche avec des traits de coupes, des hirondelles d’imprimerie et des cromalins encore visibles ou encore un montage pied-tête, je tente de montrer que le milieu professionnel cache encore bien des beautés qui n’attendent qu’à être dévoilés

Cette planche présente 14 visuels, chacun d’eux ayant pour but d'en dire un peu plus sur le comportement à adopter dans un musée, pour espoir de vous faire sourire. Et pour y parvenir, j’utilise ce que mon métier met à la disposition de mon art :

des lettres d’imprimerie, des formats, des couleurs et des transparences.