Mathilde Lemaire
@MathildeL75
Thu Apr 04 11:34:00 +0000 2019

#Tapie Plaidoiries à venir cet après-midi de Julia Minkowski et Hervé Temime avocats de Bernard Tapie poursuivi pour escroquerie et détournement de fonds publics. @franceinfo

La salle qui est la plus grande du tribunal est pleine à craquer. C'est la première fois qu'il y a tant de monde depuis l'ouverture le 11 mars. #Tapie A l'issue de la journée, les juges mettront la décision en délibéré.

Bernard #Tapie était absent hier et avant-hier. Il est de retour aujourd'hui.

Maître Julia Minkowski entame sa plaidoirie : "Mesdames les juges. vous avez rencontré depuis le 11 mars Bernard #Tapie un homme qui ne laisse pas une impression neutre. C'est un homme qui a marqué la France notamment dans le milieu sportif"

L'avocate âgée d'une trentaine d'années évoque son enfance. Bernard #Tapie pour elle c'est Boli, Wadle, Olmeta. Même comme petite parisienne elle dit se souvenir de la victoire de Marseille en coupe d'Europe le 26 mai 93.

3 mois avant, le 15 février #Tapie avait cédé Adidas au Crédit lyonnais. Cession qui est le point de départ de toute cette affaire puisque l'arbitrage soupçonné d'avoir été frauduleux était là pour solder le litige entre Tapie et le lyonnais.

Julia Minkowski : " #Tapie est qqn qui va droit au but. Il a son franc parler. Il vient des années 90. Il n est pas politiquement correct. Dans une voiture, il a toujours le sentiment d'être dans la mauvaise file".

Elle poursuit : "Oui il a souhaité cet arbitrage pour mettre fin une bonne fois pour toutes à ces litiges interminables. Il savait qu'il partait favori d'un point de vue juridique. Il était certain de son bon droit". #Tapie

Me Minkowski rappelle que Bernard #Tapie s'était alors désisté de toutes les autres procédures. Il avait accepté alors aussi un plafond pour cet arbitrage.

Me Minkowski :"Dans ce dossier, on a recherché le moindre détail pour faire dire que c'était des stratagèmes et magouilles" #Tapie

Me Minkowski :"Le tribunal arbitral n'a pas été trompé. Il a d ailleurs jugé dans le même sens que les instances judiciaires avant lui (avant la cassation)" #Tapie

L'avocate poursuit : "Considére-t-on que les magistrats en première instance comme en cour d'appel avaient été vendus quand ils ont donné raison à Bernard #Tapie !? Non" Sous-entendu les juges arbitraux non plus.

Me Minkowski :"Il n y a pas de preuves, aucun indice. C'est même l'inverse : tout montre que Bernard #Tapie n'avait pas été informé du montage financier mis en place par le Crédit Lyonnais pour le rachat d'Adidas"

Bernard #Tapie bras croisés est concentré, tourné vers son avocate. Il acquiesce aux différents arguments qu'elle déroule.

L'avocate utilise une métaphore. Elle assimile Bernard #Tapie à un quidam (Monsieur Dupont) qui possède 1 maison (Adidas) qu'il retape (nouveaux projets chez Adidas)...

M.Dupond veut déménager (entrer en politique) et vend donc sa maison à son banquier ( le Credit lyonnais) (pour 2 milliards de francs). #Tapie

Me Minkowski poursuit : "...mais le banquier dans le dos de M.Dupond revend la maison peu de temps après pour 4 milliards faisant ainsi une énorme plus-value et bernant largement son client" #Tapie

L'avocate utilise cette image pour démontrer le préjudice subi par Bernard #Tapie au moment de cette vente d'Adidas.

Me Minkowski :" Non seulement ce portage n'était pas très moral mais c'était illegal" #Tapie

L'avocate parle de la vie de Bernard #Tapie : "Self made man, petit-fils de cheminots, fils d'ouvrier qui avec un bac technique a créé un empire industriel, des écoles de vente, dirigé des équipes sportives (foot et vélo)..."

"... La politique est son grand regret mais il a tout de même été député puis ministre de la Ville. Il a su dire ses 4 vérités à Jean-marie Le Pen. Il a été acteur, chanteur. Il est aujourd'hui patron de presse" #Tapie

Me Minkowski :"Contrairement à ce que disent certains Bernard #Tapie n'a pas raté sa vie. Il n'est pas un mauvais perdant. Les mauvais perdants sont de l'autre côté, du côté de ceux qui ont perdu l'arbitrage..."

Elle termine expliquant que vu son mode de vie (ne fume pas, ne boit pas, fait du sport), Bernard #Tapie s'est entendu dire par ses médecins qu'il n'y avait aucune raison qu'il declare le double cancer dont il souffre. Sous-entendu ses soucis ont été responsable de sa pathologie.

Fin de la plaidoirie de près d'une heure 30 de Me Minkowski. Pause de 20 minutes avant la plaidoirie de Me Hervé Témime. #Tapie

J'ai oublié de préciser que dans le tableau de la "vie reussie" de Bernard #Tapie l'avocate a aussi parlé de la "famille unie de ce mari aimant depuis 30 ans" L'intéressé l'a reprise :"pas 30 mais 44 ans!"

Me Témime : "Bernard #Tapie n'a commis aucune infraction pénale dans cette affaire. Il n'est pas l'escroc que se plaît à décrire dans les médias l'avocat du CDR"

Me Temime :" Vos plaidoiries en PC et vos réquisitoires Messieurs les procureurs ont été vides de la moindre démonstration juridiques, vides de preuves, vides..." #Tapie

Me Temime : "Sur un plan pénal, il n'est pas possible de condamner M. #Tapie Il n'y a pas de manœuvre frauduleuse. Je me demande pourquoi mon client suscite tant de haine?"

Me Temime ajoute : "C'est un délit de sale gueule, c'est un délit de classe!" Il fustige les inspecteurs des finances. #Tapie

Le Crédit Lyonnais a été selon lui "une banque voyou qui a fait perdre au contribuable 20 milliards d'euros du fait d'incapacité, d'irresponsabilité, de malhonneteté" #Tapie

Il cite un document publi-redactionnel acheté par le Crédit Lyonnais dans Libé où #Tapie était représenté dans une poubelle.

Me Temime prend tout la place et crie parfois même . Il lâche aux 3 juges du tribunal :"Mesdames on ne peut pas vous instrumentaliser de la sorte. C'est stupéfiant" #Tapie

Il continue de charger le Crédit Lyonnais "mort de faim", banque "voyou" et le Consortium de realisation, "c'est pas mieux" lance-t-il. Me Temime ironise, fait sourire la salle. Il est remonté. #Tapie

Me Temime parle de "ce qui est plus important que la justice : l'amour". "Je rêve de vivre un jour une histoire d'amour aussi fusionnelle que le parquet et les parties civiles dans ce dossier" #Tapie

Il cite un courrier du Pdt du CDR au president de la cour d'appel de Paris où le tutoiement et "l'amitié fidele" sont de mise. #Tapie

Me Temime fait rire la salle avec des formules comme "c'est un truc de fou!" et en accolant le mot voyou à chaque fois qu'il cite la banque du credit lyonnais. Sourires sur le banc des avocats de la défense. Bernard #Tapie lui-même semble se régaler. Il ne manque pas une miette.

Me Temime. "Il y a des gens qui sont plus intelligents que vous mais on les voit cons!" Bernard Tapie acquiesce bruyamment presque comme s il voulait ajouter qqchose. Son avocat presque tendre :" Ah désolé, c'est douloureux pour Bernard #Tapie d'avoir qqn qui parle à sa place!"

Me Temime revient sur 1 moment fort du procès : quand 1 des 3 arbitres est venu à la barre=Pierre Mazeaud. Selon lui, ce grand magistrat publiciste n'a pas semblé 1 seconde avoir pu être acheté/corrompu par Pierre Estoup autre magistrat du tribunal arbitral qui lui est prévenu.

L'avocat poursuit en parlant du 3ème arbitre : Jean-Denis Bredin très brillant avocat, prof de droit civil depuis 50 ans avec une "intégrité à l'état pur". Pour Me Temime, ces juges arbitraux avaient des CV tels qu'il est inenvisageable de les avoir corrompus. #Tapie

Me Temime parle maintenant de Pierre Estoup juge arbitral poursuivi dans ce procés. Il a 92 ans et des soucis de santé. Il a été absent du procès au grand regret de l'avocat de Bernard #Tapie

La présidente écoute attentivement Me Temime mais reste impassible même quand il crie, lance des piques ou ironise faisant rire la salle. #Tapie

Me Temime tacle sans le nommer Me Chabert avocat PC du consortium de réalisation :"ces avocats qui se précipitent bassement sur les plateaux de chaînes d'info plutôt que d'écouter les plaidoiries de leurs confrères".

L'avocat dénonce l'absence de preuves qui démontreraient que Bernard #Tapie a truqué l'arbitrage :"zéro + zéro = zéro. Preuve de rien + preuve de rien = preuve de rien "

Il revient sur la dédicace de Bernard #Tapie dans un de ses livres retrouvé dans la bibliothèque du juge Estoup. Pas une preuve du tout selon lui. Elle est rédigée 10 ans avant l'arbitrage. "Faire de cette dédicace une preuve, c'est de la sorcellerie" dit Me Temime...

L'avocat amuse encore la salle en évoquant cette sorcellerie et en rappelant qu'"un mage est justement dans la salle". En effet depuis le début de l'audience le 11 mars, très souvent un voyant assiste aux debats pariant sur une prochaine relaxe de Bernard #Tapie

Après 5 minutes de pause, Me Temime poursuit sa plaidoirie en évoquant Maurice Lantourne ex-avocat de Bernard #Tapie à côté de lui sur le banc des prévenus pour ce procès :"un ami, un confrère".

"La conviction de Bernard #Tapie n'est pas forte. Elle est monstrueuse. Il a tout perdu. Il souhaitait ce procès pour la justice pour obtenir réparation", poursuit Me Temime.

Me Temime tacle les avocats de PC. L'un d'eux marmonne en réaction. La Pdte leur demande de cesser. #courdecole #Tapie

Me Temime amusant encore la salle: « Maurice Lantourne est habité d’1 conviction extrême, il me saoule avec l’affaire Adidas depuis des années ! Je n’y comprends rien, j’ai envie qu’il se taise, il nous saoule !! » #Tapie

On en est aux derniers mots des prévenus. Stéphane Richard ex dircab de Christine Lagarde a remercié les 3 juges de l'avoir écoute et entendu. Maurice Lantoirne ex-avocat de #Tapie très ému a expliqué combien l'injustice est terrible à écouter les réquisitions du parquet.

Il termine en se disant confiant :" Le droit l'emportera". Bernard #Tapie a dit qqs mots sans émotion particulière. Décision mise en délibéré au mardi 9 juillet 2019 à 10h.