Parti Pirate
@PartiPirate
Sat Oct 19 11:03:23 +0000 2019

Comme on nous en parle souvent, et comme nous allons ouvrir le vote demain soir sur une motion portant sur le sujet, le scénario Négawatt, c’est quoi ? Thread pour les nuls.

C’est un scénario entre 2017 et 2050 (2055), proposé par @nWassociation et à retrouver ici https://t.co/a6Wq3f9ncr, qui a pour objectif de passer à 0 émission de carbone (ou presque, on ne va pas pinailler pour 1%) et SANS nucléaire (fermetures des centrales nucléaire en 2035). https://t.co/EAXuPmLHsV

On vous entend déjà dire “Ouais, mais non ce n’est pas possible, la magie n’existe pas !” Et ben si, c’est possible. Douloureux, mais possible.

Tous les chiffres, toutes les estimations sont donnés par l’association Négawatt, c’est donc un travail sérieux, sourcé et chiffré. (Notez que tous les schémas que nous publierons sur ce thread viennent de Négawatt).

On parle souvent de la production, notamment dans le débat en cours au Parti Pirate, mais Négawatt a choisi un angle plutôt pertinent, celui de la consommation.

Si on ne change rien ou presque, voici le scénario à prévoir. Pour résumer rapidement le schéma, on consomme de l’énergie pour fournir de l’électricité (en bleu), pour se chauffer (en rose), pour la mobilité (en jaune) et pour les "pertes à la production" (en gris). https://t.co/oKOTc8Xkxn

Maintenant, sous vos yeux ébaubit, le scénario prévu par Négawatt : https://t.co/FzJMMiw7KJ

Vous remarquerez une grosse évolution entre les deux graphiques. De rien. https://t.co/eWe3o1fNKc

Ce qui suit est un résumé-de-résumé-pour-faire-simple-pour-les-nuls. On peut aller plus loin mais on ne le fera pas ici. En gros on diminue le besoin énergétique en chaleur et en mobilité tout en faisant disparaitre (ou presque) les pertes à la production (on passe de 25% à 1%).

Negawatt propose d'arriver à cette diminution par l’efficacité (en production et en consommation) et la “sobriété”. Prenons l’exemple de la sobriété pour illustrer le propos.

Ce scénario impose : - Une baisse de la vitesse sur autoroute de 130 à 110 km/h (consommation réduite de 25% sur ce type de trajet). - La diminution des distances parcourues : Télétravail / Coworking - La suppression des vols intérieurs en France (sauf particularités). https://t.co/PUaOsHtEQB

La partie télétravail est peut-être un poil surévaluée (et il n'est pas certain que ça fonctionne mieux que maintenant), mais on table quand même sur une diminution assez importante.

Concernant le bâtiment, l’idée c’est de tout simplement ne plus construire de maisons neuves individuelles. Là, déjà, on met les constructeurs de maisons individuelles en PLS. https://t.co/2g8bs1VFSm

On continuera à construire un peu de “petit collectif” mais on opèrera à une limitation de la taille des logements en proposant par exemple davantage d'espaces communs, comme des buanderies ou des chambres d’amis.

Il faudra aussi se préparer à se séparer d'une bonne partie de son matériel électroménager, par exemple : - 20 % de sèche-linge en moins, le plus possible communs à plusieurs logements. - Une seule télévision par famille (oubliez les offres multiécrans, ce n'est pas écolo...)

Il y aurait aussi une diminution de 20 % à 30 % des serveurs dans les data centers. Et pour ça, il ne suffira pas d'effacer tous vos mails... https://t.co/kP35rWCQ9I

En terme de libertés individuelles, c’est quand même un poil hard. Mais admettons. Pour le bien commun... Pour la planète... Et puis si les écologistes valident... https://t.co/CTa0GwwhNx

La partie sur l'agriculture, pour résumer rapidement : Moins 50 % de viande, Moins 20 % de protéines (animales et végétales), Mettre fin au gaspillage alimentaire, ... https://t.co/XhpwWRay3n

Bien entendu, dans tous les domaines on mettra en place le recyclage, la consigne, la mutualisation (co-working, outils, location d’équipements...). https://t.co/54ea3ZHXKg

L'obsolescence programmée appartiendra au passé, les garanties devront être plus longues, le consommateur devra avoir accès à des pièces pendant 10 Ans. L'idée est très séduisante. https://t.co/sKi63fz8bT

Mais si toutes ces mesures semblent avoir une réelle importance pour notre quotidien, elles restent de belles grandes idées qui mettent à mal nos libertés individuelles pour un résultat largement insuffisant.

Négawatt propose une vision complètement antinucléaire de notre avenir énergétique à la limite du dogme. Le postulat de départ : les centrales nucléaires ne passeront pas la visite VD4 (la visite décennale). https://t.co/fz3s26VqJD

On a cherché, aucune trace de l’EPR dans le scénario. Il a tout simplement disparu. Envolés des 12,4 milliards d'Euros. https://t.co/FeuXPf8Ogh

On remplacerait donc le nucléaire par du bois (qui ne viendra pas des forêts, ou le moins possible), de l’éolien, du solaire photovoltaïque et du gaz. https://t.co/dkRbtzCadW

"Ouais mais il est bio le gaz, c'est du biogaz, et si c'est bio, c'est forcément bon !" ... https://t.co/1vUOWAcdR2

Pour suivre le plan illustré par ces graphiques il faudrait commencer par supprimer l’ensemble des recours anti éoliens posés par les écologistes, sinon il est clair qu'on n’atteindra pas l’objectif fixé, le tendanciel est très optimiste. https://t.co/V2tbWaOEdy

Ensuite, il faudrait obliger l’ensemble des citoyens à avoir un compteur intelligent, surtout vu le volume de photovoltaïque. Donc compteur Linky partout. Déso, pas déso. https://t.co/4cQdhlYHXV

Question : Comment gère-t-on le fait que l’éolien et le photovoltaïque, c’est non pilotable ? Cette question n'a toujours pas obtenu de réponse à ce jour. https://t.co/CagkPDOCQh

Parce que si on n'a pas de vent, et ça arrive partout, même en Bretagne, et si on n'a pas de soleil, et ça arrive partout, même en Bretagne, alors on n'a pas d’électricité (en Bretagne surtout t'as vu).

"Ouais mais en Bretagne on a la mer et des marées, alors l'énergie marémotrice wesh !" Oui, certes, et en Alsace tu fais comment ? https://t.co/wfEMjnqcE7

Réponse de Négawatt : On va suréquiper la France en éolien et photovoltaïque et quand on surproduira on va utiliser le #PowerToGas pour stocker l’énergie. https://t.co/KLulHq9hbs

Et comment qu'on gère les véhicules personnels dont on ne peut pas se passer ? “Biogaz et PowerToGas aussi”. https://t.co/IzN6TyG9xN

Deux graphiques : 1. Les flux d'énergie aujourd'hui. 2. Le scénario Négawatt. https://t.co/Y3L1TouvIG

Surprise numéro 1 : Une grosse partie des pertes à la production viendrait du nucléaire. En gros, si on supprime le nucléaire alors on supprime les pertes et auto consommation à la production. Finalement, il n'est pas question de la sobriété mais du moyen de production.

Surprise numéro 2 : Aucune trace nulle part de la perte que nous aurions avec le solaire et l'éolien. Mais soyons fous, on laisse l’astuce à Négawatt ! https://t.co/Vn9aOpyZvG

Niveau chauffage, on passerait de 900 TWh de chaleur à 380 TWh. Comment ? En isolant l’ensemble des logements et en remplaçant tous les radiateurs électriques par des pompes à chaleur ou autre moyen de chauffage, sachant qu'on n'aura bien entendu plus le droit au fioul. Normal.

Niveau transport, on passe de 631 TWh à 250 TWh. On n'aura plus un seul train ni un seul bus au fioul et on va doubler le nombre de trajets en train. https://t.co/YdHNLZQmTX

On parle en quelques lignes de “revitaliser les zones rurales”… C’est sur, personne n’y avait pensé, aucun maire de zone rurale ne tente de se battre pour son boulanger ou le bar du coin… Comment on le fait sans véhicule individuel, l'histoire ne le dit pas...

Concernant l’usage électrique direct (TV, PC, machine-outil, etc.), on passe de 282 TWh à 172 TWh, cela toucherait principalement le résidentiel et le tertiaire (l’industrie ne pouvant pas se passer de machines…).

Cela dit, faut bien admettre que sans mettre en place un contrôle sur place ou une limitation de la consommation, on ne peut tout simplement rien faire.

Vous aviez fait un cauchemar où l’État vous espionnait et vous donnait un mauvais point car vous aviez fait tourner un lave-linge le samedi après midi ? On y arrive... https://t.co/sJRWRbXbKp

S'il y a vraiment beaucoup de choses à prendre dans le scénario Négawatt, beaucoup de petites astuces, de bonnes idées, il y a pourtant de véritables faiblesses.

Dans ce scénario, il n’y a pas de marge possible, les énergies renouvelables seraient non pilotables et prévues pour surproduire et cette surproduction serait stockée en gaz pour le cas où nous n’aurions pas de production.

La moindre surconsommation mettrait tout simplement le système à genoux, nous imposant d’acheter à nos voisins européens mais seulement s’ils n'ont pas pris le même chemin.

La gestion du réseau sera vraiment très très complexe… Et dans le même temps, on utilise le même gaz pour le transport, qui par définition est très fluctuant… https://t.co/d3Ox6USIqg

Il impose donc une société qui ne pourra être que très contrôlée, le moindre écart ayant des conséquences importantes pour la collectivité, il faudra se restreindre à faire une croix sur un certains nombres de nos libertés individuelles pour être capable de survivre ensemble.

Il impose par ailleurs une société où les campagnes devront se vider vers les villes, car nous n’aurons plus l’énergie suffisante pour les transports domicile-travail en véhicule individuel. https://t.co/nEoohxHsbA

Il impose enfin une société où le citoyen ne sera toujours pas en droit de définir sa politique énergétique à court, moyen et long terme. https://t.co/nm9AZaj8cy

Cette explication et le contenu de nos échanges sont disponibles sur notre forum ici : https://t.co/4d2JX2zmv7

La fin de ce débat est prévue dimanche à 20h mais on en reparlera, rien n'est gravé dans le marbre, quelque soit notre décision nous devrons la faire évoluer en fonction de la recherche, du développement et des découvertes technologiques que l'humanité fera. Avec toi ? https://t.co/ojvStWV2dD