Reporters En Colère 🔴
@REC_Collectif
Sat Dec 07 10:13:23 +0000 2019

📢 THREAD - 25 Reporters blessé-es. #5decembre une journée noire pour la #libertédelapresse. Selon notre décompte, 24 journalistes ont été blessé-es. La plupart ont été touché-es par des tirs de grenades lacrymogènes ou de désencerclement. Voici leurs témoignages 📸 @adeleuuuh https://t.co/aVdlH9mDCy

A Bordeaux, @Astrid_Lag photographe indépendante, a été blessée au mollet par un tir tendu de grenade lacrymogène. La vidéo est visible ici -> https://t.co/xPPSbIf5JX

Toujours à Bordeaux @loismugen, photoreporter, a été chargé par les forces de l'ordre, jeté à terre puis roué de coups rue Saint Catherine. https://t.co/kyXnpV3y2P

A Nantes, une journaliste de @OuestFrance a reçu un tir de LBD dans le dos. Un journaliste de @bleuloireocean a été blessé par un tir de grenade lacrymogène. Le @ClubpresseNA demande des explications https://t.co/Efb9as1DWS

A Paris,Tiphaine Blot, journaliste reporter d'images (JRI) indépendante, a reçu à deux reprises des projectiles venant d'une grenade de désencerclement à proximité de la Bourse du Travail. Blessée sur la cuisse gauche et au mollet droit. https://t.co/affniHCSAG

.@T_Bouhafs, journaliste pour @LabasOfficiel blessé au genou par un tir de grenade. https://t.co/tMAbCxlMKE @bsaz_photos photographe indépendante, a reçu un éclat de grenade de désencerclement, au bras droit.

Romain Boyer, photoreporter citoyen, touché à la cuisse par une grenade de désencerclement qui a explosé à ses pieds, rue Beaurepaire à Paris. .@GasCarpenter Gaspard Charpentier, vidéaste indépendant, blessé aux jambes par des grenades à Paris. https://t.co/kheNYvZdL1

Medi Donk, photographe indépendant, a reçu une grenade de désencerclement dans le bas du dos côté droit place de la République à Paris. Sylvain Foret, vidéaste indépendant, deux fois blessé par une grenade de désencerclement à Paris.

.@sergefaubert journaliste pour @LeMediaTV blessé par une grenade de désencerclement au genou, boulevard Magenta à Paris. https://t.co/NGPmtt9ni1

.@GaspardGlanz, JRI et photojournaliste indépendant, blessé aux jambes par cinq éclats de grenade de désencerclement à Paris. Son matériel a été détruit. https://t.co/8nKPSNMgmt

Yann L., photojournaliste indépendant, blessé par deux plots de grenades désencerclantes, boulevard Sébastopol à Paris. Julien Lormier, photoreporter citoyen, touché par une grenade de désencerclement boulevard Magenta, à Paris.

.@CorentinFohlen photographe indépendant, touché par un tir de grenade désencerclante alors que la foule était calme à Paris. https://t.co/AaTnDxdXnR

.@MartnNoda, Journaliste indépendant, blessé par une grenade de désencerclement à la jambe, boulevard Voltaire à Paris. @patnice63, photographe, blessé à l'épaule à Paris. Nicolas de Poulpiquet, photographe, blessé à la jambe par une grenade à Paris

Emilie Royer, photoreporter indépendante, touchée aux jambes par des éclats de deux grenades de désencerclement, place de la République à Paris. @TomasStatius, journaliste indépendant, touché par une grenade assourdissante au pied à Paris.

Mustafa Yalçın, photojournaliste correspondant de l'agence turque @anadoluagency touché au visage par un tir de grenade à Paris. Il a perdu 90% de sa vision sur un œil. https://t.co/u7Sb2HJasJ

Valentine Zeler, photoreporter indépendante, touchée par un tir de flashball dans la cuisse gauche vers 15 heures, la place de la République à Paris.

Deux journalistes de #BFM ont également été blessés. https://t.co/sEMadiSyz1

Nous condamnons fermement ces violences qui constituent des atteintes à la liberté d'informer, un droit fondamental dans toute démocratie. Nous apportons notre soutien à ces femmes et ces hommes qui ont été blessé-es en faisant leur métier : informer. #libertedelapresse https://t.co/FEXZ2KuutF