Salomé Legrand
@Salome_L
Mon Jun 03 11:13:12 +0000 2019

#Balkany foule toujours .. https://t.co/ancHrIhklS

#Balkany ca y est, le public comme à la maison qui salue et papote avec les policiers qui sont les mêmes qui assurent la sécurité de l’audience depuis le début. https://t.co/llPBsvGnkx

#Balkany on est toujours aujourd’hui sur le riad à Marrakech, son réel propriétaire et les fonds ayant permis son acquisition... Résumé de la dernière audience (pas triste) https://t.co/7zKMeZVfyC

#Balkany la brochette de prévenus est complète (hors Isabelle Balkany toujours). De gauche à droite (de dos) pour le public: Jean-Pierre Aubry le bras droit, Me Arnaud Claude soupçonné des montages, (l’interprète), Mohamed Al-Jaber le riche saoudien, les Balkany fils et père

#Balkany derrière eux, brochette d’avocats non moins conséquente, dont Maître Marsigny et Gosset, Cornut-Gentil, Temime, Vey et Dupond-Moretti (de retour). Manque pour l’instant l’avocat d’Isabelle Me Sur. 1 seule femme. (Dont je ne connais pas le nom)

#Balkany le président annonce le programme : le blanchiment de fraude fiscale avec les auditions d’Alexandre Balkany, de Me Arnaud Claude et de Patrick Balkany. Puis il lira les éléments concernants l’opération immobilière dites des Tours de Levallois.

#Balkany donc « Monsieur Claude est ce que vous voulez bien venir à la barre », 65ans, avocat (un temps associé de Nicolas Sarkozy) retraité depuis décembre 2018. Très tôt avocat de la Semarelp société d’aménagement de la ville de Levallois (1980, sa 3e année de barreau)

#Balkany bras croisés devant le pupitre il rappelle qu’à l’époque le maire de Levallois était communiste, tout comme la direction de la Semarelp. « A l’époque je ne connaissais pas celui qui deviendrait mon associé plus tard, qui n’était pas encore avocat» (ne donne pas son nom).

#Balkany Martèle bien qu’il a toujours été avocat de la Semarelp, y compris après 1995 et l’élection d’Olivier de Chazeaux maire de Levallois, entre deux mandats Balkany.

#Balkany « l’opération des Tours de Levallois c’était la fin d’une opération commencée 20ans plus tôt, la dernière parcelle à aménager, une parcelle très importante sur la Seine » .. détaille le principe de vente des droits à construire pour compenser les frais d’expropriation

#Balkany d’où ces « 243 millions » qui étaient nécessaires pour équilibrer la ZAC, l’importance de « vendre (cette parcelle) le plus cher possible pour venir compenser les dettes de cette opération ouverte depuis 20ans »

#Balkany l’avocat retraité explique qu’il traitait surtout avec le directeur de la Semarelp (4 ou 5 différents depuis 1980, dont le dernier Jean-Pierre Aubry), et le directeur de l’urbanisme de la ville.

#Balkany explique qu’il rencontrait rarement Patrick Balkany « rare par rapport au nombre de réunion de travail, jusqu’à une journée de réunion par semaine à son cabinet) », et souligne qu’il n’a jamais eu « de relations personnelles » avec le maire de Levallois.

#Balkany il rencontre JP Aubry en 2007, noue « rapidement une relation personnelle et amicale » avec celui qu’il voit minimum toutes les semaines. D’autant qu’ils sont tous les deux divorcé/célibataire à l’époque et dînent et partent en week-end ensemble.

#Balkany «c’était un garçon à la fois sensible et direct » se lance Arnaud Claude. Le président « vous avez et accordez toujours toute votre estime et votre amitié à Monsieur Aubry ? » « tout à fait ».

#Balkany sur comment il lui a parlé de l’opération à Marrakech? «ça fait 10ans, je m’en souviens pas du tout..» «Jean-Pierre est un garçon assez direct, il m’a dit il faut acheter une maison pour Al Jaber et il faut passer par une société à l’étranger est ce que tu peux m’aider?»

#Balkany il reconnaît qu’il n’a aucune compétence en matière fiscale ni en matière de droit international. Fait une digression sur son cabinet d’une quarantaine de personnes, dont 10 qui plaident tous les jours, que sur des dossiers franco français.

#Balkany bref, il faut appel à un avocat Me Marty, qui est son correspondant en Suisse, qui l’oriente vers la société Gestrust. Ils rencontrent M. Angst (qui témoignera mercredi) tous les 3 (JP Aubry, Me Marty et lui). Qui leur dit qu’il peut tout faire.

#Balkany « et donc il vous propose une SCI possédée par une société panaméenne ». M. Claude conteste un peu leur compréhension parfaite du montage. « Vous lui assignez un objectif à charge pour lui de trouver les moyens » résume de président « voilà c’est un peu ça! »

#Balkany le président essaie de savoir si tout le monde a bien compris lors du 2e rdv que M Aubry serait le seul bénéficiaire économique de la société panaméenne. Me Claude répond «à l’époque on n’avait pas assez insisté sur la présence d’Al Jaber mais ça a été évoqué c’est sûr»

#Balkany le président lui demande s’il a été « une présence bienveillante », comprendre « passif » dans tous ces rdv. « Ça est sûr que je n’ai participé à aucun acte d’avocat à cette occasion », comprendre pas de conseil ni d’élaboration de documents.

#Balkany sur l’idée du pourquoi Monsieur Aubry aide Al Jaber à acheter une maison via l’étranger « j’en ai aucune idée monsieur le président ! Je ne me suis pas posé la question ». D’autant affirme-t-il qu’Aubry avait déjà aidé à l’achat d’un appartement pour la fille du saoudien

#Balkany il explique que dans l’opération des Tours de Levallois, ils ont eu affaire avec une Luxembourgeoise avec des comptes aux îles vierges « ça avait l’air des structures normales pour Monsieur Al Jaber »

#Balkany le président essaie de résumer « donc Aubry voulait aider Al Jaber à faire de la fraude fiscale vous le professionnel du droit vous vous en êtes rendu compte ? » « spécialiste du droit mais euh pas de la fiscalité »

#Balkany le magistrat insiste sur les conseils qu’il donne à Aubry. « Je pourrais apparaître comme un conseil permanent de monsieur Aubry ce qui n’est pas faux mais ça ne veut pas dire que j’interviens en qualité d’avocat ! »

#Balkany il évoque les conseils données « à un ami le samedi soir en jean » ou en faisant du sport. Il revient sur le fait qu’il était « célibataire à l’époque » quand le président lui demande pourquoi il a accompagné JP Aubry lors de la vente signée à Marrakech

#Balkany il redit « la vente d’un bien marocain au Maroc.. ce n’est pas ma spécialité ». « A vous entendre vous n’auriez pas été là, ça n’aurait rien changé » glisse le président « exactement » « vous n’avez servi à rien...» il approuve, le public glousse, sitôt rappelé à l’ordre

#Balkany le président lit un témoignage qui l’implique beaucoup plus « c’est Arnaud Claude qui pilotait tout, elle (la gérante au Maroc) avait la compétence locale qu’il n’avait pas ».

#Balkany Arnaud Claude toujours bras croisés serrés « c’est un raccourci caricatural : Arnaud Claude, associé de Sarkozy, ami de Patrick Balkany.. c’est ma problématique depuis des années, c’est Arnaud Claude n’existe presque pas c’est ‘associé de’ »

#Balkany il estime que ce sont des propos de gens qui veulent « se couvrir ». « (vous êtes) une sorte de victime collatérale » souffle le président.

#Balkany le président poursuit la lecture du témoignage de Mme Euloge qui gère depuis le Maroc, avec de nombreux mails dans lesquels Me Claude apparaît comme plus actif qu’il ne le décrit.

#Balkany il n’a rien piloté dit-il, mais concède « je n’ai pas nié durant l’instruction avoir servi de courroie de transmission entre Paris et Gestrust (la société suisse qui fait les montages), je n’ai rien d’autre à ajouter »

#Balkany il reçoit les statuts d’une SCI qui serait celle qui préfigure «Dar Guycy», c’est une erreur « elle aurait dû les envoyer à Gestrust! ». Il rappelle que pendant la perquisition «où ils étaient au moins 12! » les enquêteurs «n’ont rien trouvé, il n’y avait rien à trouver»

#Balkany Quand une employée de Gestrust écrit « je reçois Me Claude la semaine prochaine et je vais pouvoir lui présenter l’intégralité du dossier », là aussi il n’a « rien rédigé! » le président « ça fait beaucoup de gens qui se trompent sur la nature de (votre rôle) »

#Balkany tandis qu’un homme lance « les truands au cachot! » et par en courant, poursuivi par deux policiers.

#Balkany imperturbable le président « l’individu a quitté la salle » et continue d’un ton égal sur le fait que bon « il fait pas grand chose finalement Jean-Pierre Aubry », comprendre il aurait pu envoyer tous les mails tout seul.

#Balkany tandis qu’on entend vrombir Me Dupond Moretti qui « hum hum  » de tout son (imposant) coffre depuis son banc

#Balkany l’avocat patauge sur le rôle de Jean-Pierre Aubry qui ne fait pas grand chose.

#Balkany Quant au document « strictement confidentiel » qui justifie du virement fait au notaire marocain signé par Arnaud Claude, il était en vacances sur un bateau et ne « sait pas, a cherché qui avait signé pour lui sans doute une collaboratrice »

#Balkany le président « le signataire vous a-t-il informé .. » « le hasard fait bien ou mal les choses mais mon portable était tombé à la mer » Le public pouffe, Me Dupond Moretti gronde. L’avocat n’a racheté qu’un téléphone le lendemain dit-il sans se décontenancer

#Balkany l’avocat à la retraite s’est accoudé à la barre, le président lui demande s’il n’a pas été à minima « négligent » vu ce document qui justifie notamment son renvoi pour blanchiment de fraude fiscale. « si j’ai commis des erreurs je ne peux m’en prendre qu’à moi même ! »

#Balkany Quelles erreurs reconnaissez-vous ? « de ne pas m’être posé assez de questions » et redit toute son amitié pour Monsieur Aubry « c’est l’amitié qui vous a aveuglé ?» oui. « Vous êtes vous dit qu’il aurait pu vous tromper? » non

#Balkany le président continue sur le fait qu’Aubry aurait pu envoyer le fax tout seul. Arnaud Claude lui reste fidèle « je ne suis pas là pour accuser qui que ce soit, je suis là pour me défendre ».

#Balkany Le président lui demande s’il n’a pas tenté une analyse un peu plus « rationnelle », il ne comprend pas. Moins liée à son sentiment d’amitié ? Visiblement non.

#Balkany sur l’idée qu’un riche saoudien ait eu besoin des services de Monsieur Aubry pour s’acheter une maison : « J’ai tendance à croire Jean-Pierre »

#Balkany Arnaud Claude demande une suspension, le président préférait qu’on passe quand même aux questions, le prévenu acquiesce. L’avocat du fisc entame le bal.

#Balkany Avocat qui lui demande s’il n’y a pas une contradiction entre sa stricte séparation revendiquée entre les dossiers d’entreprises et ceux personnels, et son rôle dans cette affaire marocaine. “Par amitié!” Mais il redit qu’il n’y a aucun lien avec les Tours de Levallois

#Balkany on passe au procureur financier qui demande “combien de temps vous travailliez par jour?” “toute ma vie j’ai travaillé une douzaine d’heures/j”

#Balkany procureure qui se dit « étonné » par le temps consacré à ce dossier « en marge de ses activités professionnelles ». « Ces 6 ou 7j de déplacements (occasionnés par ce dossier) ont été largement compensés par les 42dimanches travaillés ça n’est pas un problème »

#Balkany le 2nd procureur financier revient sur une des 1ères auditions de Me Claude où il lie « clairement », d’après le magistrat, Gestrust aux droits à construire à Levallois. Dit avoir rencontré la société suisse en lien avec le chantier.

#Balkany Il écoute en se frottant l’œil, grattant le front, répond vaseusement, son avocat assis en bordure de prétoire vole à son secours en rappelant la perquisition qui n’a rien donné.

#Balkany le procureur lui demande pourquoi il aurait donné le nom de « Dar Guycy » si c’est Monsieur Aubry le propriétaire .. « je n’ai aucun souvenir d’avoir donné un quelconque nom de société ». Le président lit un échange de mails qui semble dire le contraire.

#Balkany courte suspension à la demande du prévenu.

#Balkany je plussoie @vvantighem il y’a une impressionnante coordination, le président continue comme si de rien était et paf, les lumières s’éteignent, l’écran descend, le document évoqué est projeté. #greffieremagique https://t.co/vcpdEaHO4i

#Balkany on reprend l’audition d’Arnaud Claude, avec la lecture d’un de ses interrogatoires du 21.05.2014 ou il fait mine de ne pas savoir si Jean-Pierre Aubry se rendait au Maroc, qu’il ne connaît pas la société Hayridge..

#Balkany c’était le jour de la perquisition « je ne savais pas jusqu’à quel point je pouvais dire des choses ou ne pas dire des choses en tant qu’avocat par rapport au secret professionnel »« j’ai essayé de répondre sans répondre » et « craignait le retour de bâtons »

#Balkany j’ai raté la phrase lue à laquelle Me Claude répond : « c’est un fait ! Levallois était un très gros client pour moi ! J’ai exproprié toute la ville ! 5 ZAC depuis 1983 »

#Balkany sur le moment où il « découvre » le nom de Dar Guycy (dont on le rappelle que ça correspond à Gyula et Lucie, les deux petites filles Balkany)... «.. à la signature de l’acte! »

#Balkany « j’assume totalement ma présence aux côtés de M. Aubry en Suisse et au Maroc » « votre présence oui mais pas votre intervention.. » « pas mon intervention TECHNIQUE! »

#Balkany le président écoute les réponses menton appuyé sur son poing, regard plongé dans celui du prévenu en laissant quelques silences avant de reformuler ou passer à la citation suivante.

#Balkany le président las.. « cette position de n’avoir jamais participé à quoique ce soit ...» Arnaud Claude « enfin si j’ai participé en étant présent » le président balaye et distingue être présent, participer et « implication ».

#Balkany « est ce qu’on pourrait qualifier les choses de ´mission de sécurisation’ » « non ! (..) Si on m’avait demandé de sécuriser en matière d’urbanisme oui ! Mais sur le montage de l’opération sûrement pas, je n’avais aucun pouvoir ni aucune compétence pour le faire »

#Balkany lui aussi se plaint de la violation du secret de l’instruction dans ce dossier. « Si vous me permettez monsieur le président, c’est ce qui m’a fait le plus mal dans ce dossier ». Il est très remonté là dessus. Le président feuillette le dossier et se caresse le menton.

#Balkany le président l’interroge sur sa confrontation avec JP Aubry durant lesquelles lui dit qu’Aubry affirme que le propriétaire est Al Jaber, et Aubry ne fait que répéter en boucle « je ne suis pas propriétaire de cette maison, je n’ai pas pris un € »

#Balkany il revient tout seul au document projeté tout à l’heure « si j’avais été là .. il n’y aurait pas eu un fax ! Je ne vois pas pourquoi on aurait fait un document à en-tête du cabinet alors que ce dossier ... probablement que mon assistante a cru bien faire »

#Balkany mais même en cherchant bien, ils n’ont pas retrouvé l’assistante en question « qui a peut-être quitté le cabinet c’était en 2009 »

#Balkany le notaire marocain avait dit « Me Claude était là pour conseiller sa cliente (la SCI) » déjà lors de son interrogatoire Me Claude contestait. Conteste à nouveau à la barre :« je n’ai jamais vu un avocat ne pas recevoir un projet d’acte ! »

#Balkany aucune question. On passe à Alexandre Balkany, fils aîné du maire éponyme. Le président rappelle « le délit qui vous est reproché » : avoir apporté votre concours au délit de fraude fiscale en signant 2baux fictifs pour le faire apparaître comme locataire de Dar Guycy

#Balkany Il a quelques notes, le président lui demande s’il veut faire une déclaration liminaire. Non. Il dit y être allé la première fois en 2010, et signé le premier bail en février 2011 dans le bureau de Mme Euloge (qui a le pouvoir de gérer la SCI conférée par Gestrust)

#Balkany Alexandre Balkany dit que la maison était « mise à disposition de ses parents ». Il revient sur son année successfull de joueur de poker, rappelle qu’il s’est marié à Marrakech, bref on lui a montré cette maison qu’il a décidé de louer.

#Balkany le président lui demande de la décrire « c’est pas le palais décrit dans la presse, c’est une maison assez typique de la palmeraie, 2ch au réa de chaussée 2 à l’étage, 1 bureau, 2grands salons, une piscine et une pièce sur le côté transformée en salle de sport »

#Balkany Alexandre Balkany qu’il y emménage alors avec femme et enfants, « dans une maison déjà meublée » tente le président (beaucoup de factures de meubles au nom d’Isabelle Balkany au dossier), « partiellement meublée » esquive le fils à la barre.

#Balkany le président juge ensuite que le 1er bail est de 45000 dirham mais le 2nd de 30000, A. Balkany d’une voix guillerette « alors tout à fait ! » « pourquoi cette réduction de loyer vous est elle accordée ? »

#Balkany parce qu’il payait alors lui même les employés de maison (4 a-t-il répondu précédemment) « de la main à la main ? » oui oui, il retirait l’argent sur ses comptes HSBC « déclarés en France » précise-t-il. Il a la même voix que son père, très grave et ronde. La même.

#Balkany le président pointe la contradiction entre ses déclarations durant l’enquête selon lesquelles c’est lui qui aurait introduit ses parents dans la maison. Et maintenant ou il dit qu’ils y avaient déjà été avant. C’est lui qui les a introduit avec ce bail, funambule-t-il

#Balkany le président pointe maintenant le hiatus de temps entre les achats de meubles par Isabelle Balkany en 2009 et le 1er bail en 2011. Alexandre Balkany reprend, avant son bail « la maison était mise à disposition de ses parents »

#Balkany quant aux meubles « je ne sais pas comment, pourquoi, par qui ils ont été achetés » Le président bon « si quelqu’un a mis à disposition cette maison avant c’est M. Benouna (le pharmacien qui la vend à la SCI) ». Les réponses flottent.

#Balkany « avec mes parents j’ai toujours été distant, je nai aucune activité politique, j’ai très peu discuté avec mon père de ma carrière professionnelle, de la sienne, les relations étaient excellentes mais c’était chacun de son côté » détaille Alexandre Balkany

#Balkany le président qui en vient à Monsieur Al Jaber le saoudien propriétaire de la maison dixit Patrick Balkany et son bras droit JP Aubry.Alexandre Balkany dit ne l’avoir jamais rencontré ni connu«Si! dans la presse judiciaire, en Angleterre son nom fait régulièrement la une»

#Balkany sur le banc le saoudien qui suit grâce à un traducteur lance des petits grognements offusqués face à ces accusations qui rejoignent elles lancées par Patrick Balkany mercredi dernier.

#Balkany « si l’on suit ce raisonnement (que Al Jaber est le propriétaire) vous avez contracté votre bail avec Monsieur Al Jaber! » il acquiesce. L’aurait découvert au moment de sa mise en examen.

#Balkany et donc le président lui faire dire qu’elle dette de loyer il a : 80 000€ depuis 2014 et le début de l’enquête. Président qui note que personne ne réclame cet argent pas même l’hypothétique réel propriétaire assis 3m derrière.

#Balkany Alexandre Balkany remartele qu’il a habité cette maison. S’étonne que la perquisition ne mentionne pas ses effets personnels censés être au 2e étage, la table de poker « qui est dans des dizaines d’émission de poker que j’ai produites », les sacs de golfs à ses initiales

#Balkany il dénonce une perquisition biaisée. « je vois pas l’intérêt pour un Balkany de masquer un autre Balkany! Ça m’échappe ! » « le ministère public nous expliquera », poursuit le président.

#Balkany il reprend ses faits d’armes dans le milieu du poker, directeur marketing de Poker star, entre autres. Insiste sur cette table qui «trône au milieu du salon» et est la sienne. Et redit qu’aucune affaire de ses deux enfants n’ont été listées dans la perquiz. Le pdt la lit

#Balkany quand il termine. Alexandre Balkany écarte les bras comme en signe d’impuissance « on mentionne les huiles de massage sur la table de massage mais pas mes affaires ! ». Dit qu’il n’a d’ailleurs pas pu les récupérer depuis le début de l’enquête.

#Balkany il évoque ses affaires de golfs, les lits de ses enfants, des photos des livres. « On se focalise sur les peignoirs (aux initiales brodées) PB »

#Balkany Alexandre Balkany conteste formellement les déclarations du gardien selon laquelle il l’aurait recruté lui-même en 2009 (donc bien avant les baux) et demandé de recruter le reste du personnel (d’ailleurs plus que 4personnes)

#Balkany le président demande Me Dupond Moretti ce qu’il marmonne avec son client, « on se demande ce que c’est que cette question, à Paris 90% des locataires ne connaissent pas leur propriétaire » « si c’est sur le bail! » coupe l’avocat du fisc

#Balkany interrogé par 1assesseur sur l’intérêt de garder cette location a l’année alors qu’il a des difficultés à 1moment «je gagnais 2millions par an, j’y allais presque une fois par mois, sauf en août il fait très chaud j’y laissais mes affaires de golf c’était très pratique»

#Balkany Me Normand-Bodard avocat de l’Etat pose une question sur le loyer. Il proteste, les salaires des employés (quil dit payer en liquide et déduis du 2nd loyer) passent à 20000 dirhams « soit 5000 d’augmentation! » « alors vous pouvez faire des gestes hein! », s’agace-t-il

#Balkany le procureur financier demande comment il a pris le nom de la propriété qui fait référence aux prénoms familiaux « déjà le nom de ma nièce s’écrit (Luc)IE » « vous n’en n’avez pas parlé n’y avez pas pensé ? » « non » « ni choqué ni touché ? » « ni l’un ni l’autre! »

#Balkany Alexandre Balkany s’agace « des anagrammes comme ça on peut en trouver un certain nombre! ». Le 2e procureur évoque les deux baux signé l’un en droit français l’autre en droit marocain

#Balkany le fils explique qu’à sa connaissance le code civil marocain est très inspiré du français, le procureur le remercie ironiquement « pour ce cour de droit ». Me Dupont Moretti tonne qu’un rapide coup d’œil à Google donne raison au fils de son client.

#Balkany au tour de Me Temime, avocat de Al Jaber de poser des questions sur les taux de rendements locatifs comparatifs entre Maroc et Londres. On comprend qu’il va intégrer à sa plaidoirie l’absurdité de cette hypothétique location

#Balkany Alexandre Balkany ne se démonte pas « j’ai loué des tas de maisons dans le monde... a des amis » et dit qu’il n’y a aucun enjeu de rentabilité. Me Temime enfonce le clou.

#Balkany Me Temime fait ensuite projeter le contrat d’embauche du gardien daté, et tamponné en 2009. Alexandre Balkany reprend dans ses notes «il dit quand même qu’il a commencé en oct 2010 donc même s’il est embauché.. » nouvel échange d’amabilités entre Balkany fils et l’avocat

#Balkany faille dans les effets pyrotechniques.. on ne peut pas projeter le document « la machine est capricieuse » dit le président. Fin de l’audition d’Alexandre Balkany. M. Aubry n’a pas de commentaire en revanche M. Al Jaber a une déclaration.

#Balkany il revient sur la déposition plus tôt de Me Claude, embauché dit il par son adjoint en 2008 pour un audit immobilier. Dit qu’il l’a rencontré deux fois en juillet 2008 et alentours de juin 2009. « Il est venu avec son fils à mon bureau ». Fils servant de traducteur.

#Balkany dit qu’à cette occasion il l’a viré pour deux raisons. (Complexes). Il se perd en détails qui vont jusqu’à ses habitudes alimentaires. Et finit par redire que ce qu’il a entendu aujourd’hui n’était « que des mensonges »

#Balkany « dites à Monsieur Al Jaber qu’on s’est totalement éloignés de la maison de Marrakech », coupe le président. Le saoudien va se rassoir. L’avocat d’Arnaud Claude demande à ce qu’il puisse répondre. Mais c’est loin du Maroc.

#Balkany le président appelle Patrick Balkany à la barre. Qui indique que c’est Salim Khoury (l’adjoint d’Al Jaber) qui lui dit qu’Al Jaber « a besoin d’une maison secrète au Maroc » qui aurait alors eu « peur de se faire saisir tous ses biens partout » du fait de difficultés

#Balkany Patrick Balkany qui reprend son couplet sur les procès dans le monde entier autour d’Al Jaber. Redit « quand il s’est proposé de construire les Tours, on était en pleine crise ». On avait besoin de lui vendre les 250millions de droits à construire.

#Balkany il raconte à sa façon, voix entraînante « je savais qu’il voulait quelque chose de très oriental, j’ai vu la maison je me suis dit ça ça va lui plaire ! J’ai envoyé les photos à Jean Pierre ». Dit qu’il manquait quelques meubles pour expliquer les achats de madame.

#Balkany « voilà toute l’histoire! » dit ensuite qu’Al Jaber a proposé à Aubry de profiter de la maison « il a refusé, d’abord parce que Jean Pierre il bosse beaucoup ! » du coup Balkany eut bien en profiter mais veut un bail régulier d’où celui signé par son fils

#Balkany il reconnaît qu’il n’avait pas dit à son fils qui était le propriétaire, ni qui était Mme Euloge avec qui il signait (représentante de l’UMP au Maroc).

#Balkany [apres une brève interruption pour direct radio dans le journal, mon travail a la base] Balkany toujours à la barre, quand j’ai quitté la salle il redisait que s’il avait voulu s’acheter une maison au Maroc il n’aurait pas eu besoin d’une telle « usine à gaz »

#Balkany il vient de convenir que cet achat de maison était « une opération secrète ». Le président reprend les achats de meubles conséquents par Isabelle Balkany via les sociétés panaméennes. « M. Al Jaber nous a fais confiance pour lui livrer une belle maison bien meublée ! »

#Balkany le président l’interroge sur le pourquoi s’être embarqué dans cette opération quand il a compris qu’il y avait des montages et dont il a reconnu il y a quelques instants qu’il n’aurait pas du compte tenu de sa propre situation fiscale « évoquée précédemment ».

#Balkany Patrick Balkany répond que sa plus grande préoccupation c’était les droits à payer sur les terrains. « Les cheikh arabes c’est bien connu ça a des caprices ! Moi ce que je veux (alors) c’est qu’il paie, qu’il fasse ses tours son hôtel ! »

#Balkany en gros il explique qu’il cède au « caprice » parce qu’il avait peur qu’Al Jaber se retirer de l’opération (il l’avait fait dans une autre au même moment « abandonnant 50millions! » dit il) et reprend le couplet sur la dette de 20millions du saoudien envers la ville

#Balkany « il doit 20millions à la collectivité et c’est nous qui sommes là à la barre (se tournant vers Al Jaber sur le banc derrière lui et d’une grosse voix) ET CEST LUI QUI RIGOLE ! »

#Balkany le président veut donner la parole aux assesseures mais Me Dupont Moretti interrompt pour souligner les sourires réguliers du président « très désagréable ! » « on fait de l’humour quand on est sur un pied d’égalité ! »

#Balkany interrogé sur le gap entre ses déclarations à l’instruction où il ne savait pas qui avait acheté cette villa et maintenant. Patrick Balkany botte en touche avec une petite diatribe outrée sur la violation du secret de l’instruction.

#Balkany le procureur financier reprend sa question sur la dénomination « Dar Guycy » « je ne sais pas, Je crois que c’est Mme Euloge... »

#Balkany « ..est ce qu’elle (Mme Euloge) connaissait les prénoms de DEUX de mes 4 petits enfants ?est ce que c’est un anglicisme sur les jus de fruits, guy..juice.. vous savez la bas il y a des oranges partout » « sans doute quelqu’un qui trouvait ça mignon »

#Balkany après une vain battle (d’ego) entre Me Dupond Moretti et l’un des procureurs financiers sur le fameux article du code civil marocain dont se mêle l’avocat de l’Etat. Deux questions de Me Temime l’avocat d’Al Jaber: « il ne vous a pas corrompu? »

#Balkany « bien sûr que non il ne m’a pas corrompu MAIS J’AIMERAIS QUIL PAIE SES DETTES !! Et tant qu’il n’a pas payé je le dirai à chaque phrase »

#Balkany le replet magnat saoudien de retour à la barre commence une déclaration ironique « je voudrais remercier M. Balkany qui m’a acheté cette maison où je pouvais aller me cacher et grâce à laquelle je suis encore vivant.. JE NE SUIS PAS ALLÉ AU MAROC DEPUIS 20ANS »

#Balkany toujours très remonté il enchaine sur le fait que l’achat de la maison se poursuit alors que l’opération des Tours de Levallois se termine dit-il fin 2009 début 2010.

#Balkany bref il redit que tout ça ne fait aucun sens, qu’il n’est pas poursuivi partout dans le monde, pas plus qu’il n’est menacé en Arabie Saoudite. Me Dupond Moretti veut voir son passeport pour voir s’il y retourne. Demain.

#Balkany l’audience est suspendue, elle reprendra demain à 13h30.